Miracle Morning : mon avis

J'ai lu le Miracle Morning d'Hal Helrod : mon avis

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’une de mes dernières lectures même si, pour beaucoup d’entre vous je pense, vous avez déjà entendu parler de cette « méthode » : le Miracle Morning. Il s’agit d’une sorte de lifestyle, de philosophie de vie qui vous incite à vous lever plus tôt qu’à votre habitude pour prendre du temps pour vous, pour définir vos projets, et être plus heureux (rien que ça !).

A la base, j’ai découvert le concept grâce à un article de Laura Mabille sur le Huffington Post que je vous invite à lire également. Etant plutôt quelqu’un du matin, dans le sens où je me sens beaucoup plus efficace et concentrée tôt le matin qu’en soirée, je me suis laissée tenter par l’aventure, curieuse de connaître les effets qu’une telle méthode pourrait avoir sur mon bien-être , mon bonheur, et la réussite de mes objectifs.

Après les 30 jours recommandés de test, je vous livre mon compte-rendu de cet ouvrage et de sa méthode « révolutionnaire ».

Miracle Morning, le livre : le coaching ultime selon Hal Elrod

En introduction de sa méthode, Hal Elrod, son créateur, nous explique en détails son parcours et comment il en est arrivé à la conclusion que le Miracle Morning est la méthode ultime pour réussir sa vie… Pour résumer, il était un jeune commercial plein d’avenir dont la vie a basculé  suite à un violent accident de voiture : le corps en miettes, à force de courage et de volonté, il finit par se reconstruire physiquement. Aujourd’hui, il court des ultra-marathons et a développé sa méthode de coaching qui rencontre un franc succès à l’international…

La clé de sa réussite selon lui : se fixer les bons objectifs et préparer sa route vers le succès en identifiant ses mauvaises habitudes et en s’en débarrassant, en arrêtant de remettre tout au lendemain (et donc en se prenant en charge !) et enfin, en organisant à chaque début de journée une routine qui vous permettra d’établir vos objectifs et de mettre en place le plan d’action adéquat pour les atteindre.

Le socle de sa méthode repose sur 6 « activités » à pratiquer dès le lever, l’idée étant de donner le ton pour la journée à venir. Cumulées, ces 6 étapes peuvent vous prendre environ une heure, ce qui vous incitera à vous lever au moins une heure avant votre heure de lever habituelle. A ce propos, l’auteur vous donne quelques conseils, un peu fumeux de mon point de vue, pour mieux dormir, se coucher plus tôt et ne pas être fatigué le lendemain.
Voici ces 6 activités à pratiquer à la durée que vous souhaitez (Hal Elrod propose des indications  pour chacune si vous le souhaitez), et éventuellement dans l’ordre que vous voulez, même si celui proposé par l’auteur semble assez logique :

  • Méditation : démarrez votre journée dans le calme par un peu de méditation, assis, les yeux fermés ou en regardant un point fixe, dans le silence, et essayez de vous détacher  de votre flux de pensées. Personnellement, j’y passe 5 minutes, je n’arrive pas à rester plus longtemps dans cet état.
  • Affirmations : répétez-vous une ou plusieurs phrases qui marquent vos objectifs, ce que vous voulez réussir, et ce que vous vous engagez à faire pour y arriver. Cela peut être une sorte de mantra, un but à atteindre, ou quelque chose dont vous devez vous convaincre etc. Chaque matin, cela me prend plus ou moins 5 minutes également.
  • Visualisation : cette étape complète les affirmations : il s’agit de vous imaginer dans la situation que vous cherchez à atteindre : le contexte, ce que vous ressentiriez si vous réussissez cet objectif, comment serait transformée votre vie, comment vous pensez que vous pouvez réussir à atteindre cet objectif (un peu comme un sportif qui visualise sa course)… Pour moi, cette étape n’est vraiment pas évidente, car il me semble que mon objectif actuel est important certes, mais un peu abstrait, et qu’il n’existe pas qu’un seul chemin pour y arriver, ce qui transforme ma visualisation plutôt en rêverie… J’essaye d’y passer 2-3 minutes.
  • Ecriture : l’idée est de prendre un peu de temps pour écrire ce que vous voulez. Cela peut-être un compte-rendu de vos avancées, vos pensées et ressentis du moment façon journal intime, cela peut-être quelques lignes d’un article, d’un écrit quelconque, bref ce qui vous donne envie et vous motive. En fonction du moment, j’écris pendant 10 à 20 minutes.
  • Lecture : pareil que pour l’écriture, lisez quelques pages d’un ouvrage quel qu’il soit, du moment qu’il vous plait, vous intéresse et vous permet de vous évader, d’apprendre quelque chose et de vous enrichir. C’est mon moment préféré, je lise entre 15 et 20 minutes chaque matin.
  • Sport : même si vous êtes un sportif régulier, la méthode nécessite à ce que vous transpiriez ne serait-ce que 5 minutes pour vous donner de l’énergie pour la journée, vous permettre de vous défouler et « de vous vider ».  Vu que je pratique pas mal de sport le reste de la journée, j’ai opté pour 5 à 15 minutes de sport, soit en HIIT, soit en routine ciblée (abdos par exemple). Vous pouvez suivre des vidéos sur Youtube, ou utiliser des applications mobile comme Freeletics et Nike Training, assez pratiques pour des trainings courts et ciblés !

Donc, tous les matins, cela me prend entre 35 minutes et un peu plus d’une heure. Dans un premier temps, si vous avez peur de ne pas tenir et de ne pas être assez motivés, vous pouvez vous chronométrer pour vous forcer à passer 5 à 10 minutes sur chaque activité. L’idée est vraiment d’adapter la routine à vos objectifs du moment, votre ressenti, vos attentes… Il ne s’agit pas de répéter à vie des phrases qui ne vous correspondent pas ou de lire une liste de bouquins qui ne vous intéressent pas. La méthode a vocation à vous aider à fixer vos propres objectifs, à faire en sorte que vous les atteignez pour vous permettre d’en établir de nouveaux.

Le Miracle Morning : une vision intéressante du développement personnel

Personnellement, mon expérience a été plutôt mitigée. Comme l’auteur le décrit dans son livre, les premiers jours sont les plus faciles car on est en général assez motivés. Puis, la motivation décline et les jours suivants deviennent vraiment pénibles car on n’a pas envie de se forcer à faire sa routine tous les matins… Cela a été un peu le cas pour moi, et j’avoue que j’ai fait 2-3 petites pauses d’un jour dans mon décompte, en particulier car j’étais considérablement épuisée.

En fait, la période actuelle m’étant particulièrement difficile à vivre , j’ai eu envie de tester le Miracle Morning pour me redonner un coup de fouet, et m’aider à aller de l’avant, à fixer mes objectifs et à m’accrocher. Cependant, le contexte dans lequel je suis me fatigant et m’angoissant particulièrement. J’ai ressenti de grands bienfaits sur la première quinzaine de jours, me sentant plus détendue, moins angoissée, et en étant plus claire dans la démarche que je devais suivre pour m’en sortir. J’ai également pu lire des livres très intéressant et je démarrais chaque journée avec le sourire. Par contre, la quinzaine suivante a été un peu plus compliquée : me lever plus tôt m’a bouleversée dans mon rythme habituel, me faisant accumuler un gros manque de sommeil, davantage de pression et d’angoisses que la fatigue m’empêchait de contenir.

La méthode est intéressante certes, et permet de « se reconditionner » dans une bonne démarche, mais je ne suis pas sûre que nous sommes tous capables de gérer un lever encore plus tôt, tout en se convaincant qu’on va finir par s’y habituer. Après, bien sûr cela dépend du contexte de chacun, et je suis persuadée que moi-même, dans d’autres circonstances, je pourrais tout à fait m’y faire, d’ailleurs, je continue le rythme que je me suis fixé tout en m’accordant des pauses, tant que je n’aurais pas régler cette situation.

Toujours sur le sujet de la fatigue accumulée, j’ai été un peu gênée par l’idée générale du livre d’Hal Elrod : être toujours plus productif, faire toujours plus. Alors oui, bien sûr que nous sommes très nombreux à vouloir améliorer nos vies, et cela passe souvent par un surplus d’effort et de travail, mais est-ce que notre bien-être découle forcément d’un « toujours plus » ? Nos vies sont très stressantes et angoissantes, nous subissons beaucoup de pression de la part de notre travail, de la société d’une manière générale, et notre vie personnelle en dehors du travail, le matin et le soir en semaine, devraient nous permettre de prendre soin de nous, de nous déconnecter et de nous ressourcer, or une grande partie du Miracle Morning dans le livre est étudiée pour nous rendre encore plus productif à notre travail, plus concentré, plus travailleur, plus productif…
J’ai eu un peu l’impression en lisant ce bouquin qu’il dépassait un peu son cadre d’outil de développement personnel et de bien-être et qu’il se transformait un peu en vecteur d’envahissement  de la sphère pro sur la sphère privée. Déjà qu’on a du mal à déconnecter, entre les mails et les mobiles, si en plus on se déleste de son sommeil pour le consacrer à l’optimisation de sa productivité pour le compte de son entreprise, il nous reste quoi ?

Alors, cette vision telle que je la décris est peut-être un peu extrême, mais je pense qu’il s’agit d’un biais sur lequel on doit être vigilant. Bien sûr que certains changements que nous souhaitons atteindre peuvent passer par une augmentation de salaire, ou un meilleur job etc. mais je pense que le plus gros travail à réaliser dans la mise en place d’un Miracle Morning, c’est de réfléchir de manière très approfondie à ses objectifs, à ce qui nous rend, ou va nous rendre véritablement heureux et à définir vos priorités en conséquence.
Et cela, vous n’avez pas besoin nécessairement de vous lever une heure plus tôt pour les matins pour y songer !

Enfin, concernant le livre dans  sa forme, je l’ai trouvé particulièrement mal écrit (mal traduit aussi) et vraiment pénible à lire : discours sensationnaliste à l’américaine (la méthode va changer votre vie, toutes les personnes qui l’ont testé sans exception s’accordent à dire que ses pouvoirs sont extraordinaires blablabla…)  qui, je trouve, lui fait perdre toute sa crédibilité. Le livre est aussi hyper redondant : sur 200 pages, l’auteur n’aurait pu en écrire que 75 amplement suffisantes : des paragraphes entiers, voire des pages sont répétés mots pour mots tout au long du livre !!! J’ai vraiment eu l’impression qu’on me prenait pour une abrutie ah ah !

En conclusion, le livre apporte une perspective intéressante du développement personnel en produisant une méthode qui sert de base intéressante et enrichissante pour pouvoir mieux fixer ses objectifs et mettre en place le plan d’action nécessaire pour leur réussite. Après, et ce n’est que mon point de vue, je pense qu’il faut vraiment sortir de son cadre défini et vraiment se l’approprier en fonction de ses envies, son mode de vie, ses habitudes et son propre mode de fonctionnement.

Have Fun 🙂

Publicités

7 réflexions sur “Miracle Morning : mon avis

  1. Julie (Riz et Abricots) dit :

    J’ai commencé à le dire justement la semaine dernière et je ne l’ai pas fini mais il y a un certain nombre d’idées qui me dérangent et que je retrouve dans ton discours. Par ailleurs je n’aime pas lire des livres où on indique que 95 % de la population n’est pas assez parfaite pas assez ceci ou on est pas assez cela comme tu dis nos vies sont deja stressantes
    Je pense peut-être essayer par contre la technique de la relaxation mais en me levant une demi-heure avant et non pas 1h 😊

    • Marine dit :

      Effectivement, il y a un côté un peu moralisateur et donneur d’ordre qui est un peu dérangeant. Je pense que l’idée générale est intéressante mais qu’il faut vraiment en faire un outil personnel, adapté à notre mode de vie, à nos envies, à ce que l’on recherche vraiment et intimement, et pas forcément à un idéal unique auquel tout le monde doit se conformer.

  2. Camille dit :

    Salut,
    Je suis d’accord avec les défauts que tu soulignent et c’est vraiment spécifiques des best-sellers américains. Ils ont toujours tendance à en faire trop. Je suis on ne peut plus d’accord sur la longueur du livre, mais là on voit bien qu’il s’agit d’une stratégie commerciale ! On ne peut pas vendre un livre de 75 pages ! Sinon ça s’appelle une brochure et ça couterai 5 euros.
    Ce que je trouve paradoxale pour l’instant, c’est que toutes les chroniques que j’ai pu lire étaient écrite par des personnes (des filles, comme nous d’ailleurs !) qui avaient déjà l’habitude de pratiquer un peu leur miracle morning à elles depuis longtemps. J’espère que le bouquin sera lu aussi par des personnes qui changeront réellement de façon de vivre, sinon ça m’aura pas trop d’intérêt !

  3. Nassim Amisse dit :

    Bonjour Marine,

    Excellent livre et excellente chronique. Ce libre peut apporter beaucoup mais parfois des petites adaptations sont nécessaires pour pouvoir réellement en tirer profit.

    J’ai inséré un lien vers un article que j’ai rédigé concernant ce sujet.

    Amicalement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s