6 citations qui prouvent que David Bowie était un vrai gourou wellness !

David Bowie yoga wellness prière

Un mois après la mort d’un des plus grands artistes contemporains, j’avais envie de vous parler de celui qui fût l’un de mes plus fidèles amis musicaux. Adolescente, et encore aujourd’hui, la musique rock prenait une immense part de ma vie, avec une nette préférence pour la mouvance British (bon j’ai aussi eu ma période Marilyn Manson hein !). Il ne se passait pas un seul temps libre sans musique, avec mon discman et plus tard mon mp3 clé USB acheté avec les points Carrefour (!), et je pouvais passer des heures sur internet à rechercher et à analyser les paroles des chansons de mes artistes préférés.

Je n’ai jamais vraiment été une groupie pure et dure d’un groupe particulier, mais j’avais le sentiment, comme de nombreux amateurs, de vivre une relation particulière avec chaque artiste, certaines chansons me touchant particulièrement. Il m’arrive encore d’associer des morceaux à des moments particuliers, ou d’avoir certaines musiques en tête selon les endroits où je peux me rendre, les personnes que je peux rencontrer. Une relation très personnelle et affective en somme, l’impression de vivre dans un Walt Disney où les chansons et autres bals d’animaux étaient remplacés par guitares électriques, voix torturées et lyrics engagées pour ponctuer chaque temps fort de ma vie.

Au début, j’avoue que je ne connaissais pas plus que ça David Bowie, à part certains titres cultes comme Heroes  ou Life on Mars, mais je ne m’y étais jamais intéressée plus que ça. J’étais bien trop occupée à écumer tous les titres de mon groupe fétiche de l’époque : Placebo. Et je suis tombée sur cette fameuse version duo de Without you I’m nothing : la grosse claque. Alors, j’ai patiemment attendu une virée familiale à Lyon (j’ai grandi à la campagne) pour me ruer au Virgin Megastore acheter un Best Of.

Des heures et des heures à écouter celui qui a pour moi été l’un des artistes les plus complets du 20ème  siècle, et j’ai également visionné bon nombre de ses films. Sa musique, ses univers, son talent, mais aussi et surtout ses paroles m’ont littéralement imprégnée, si bien que je garde toujours certains de ses morceaux en tête, comme de véritables mantras.

En mémoire de mon plus grand ami musical, David Bowie, je vous propose 10 citations / paroles de chanson qui montrent à quel point ce grand monsieur du rock était aussi un véritable wise man.

"Turn and face the strange, changes, don't wanna be a richer man. Changes, turn and face the strange, changes, just gonna have to be a different man. Time may change me but I can't trace time."
Changes, Hunky Dory

Avancer, accepter le changement tout en gardant ses valeurs et en n’en gardant aucun regret. Ce qui est passé reste passé : tout un programme !

"C'est le fait de vivre qui m'intéresse, pas le résultat."

Soit une belle variante de la célèbre maxime : « ce n’est pas l’arrivée qui compte, mais le voyage. »

"J’ai toujours pensé que j’étais un artiste intellectuel, je me rends compte aujourd’hui que, la moitié du temps, je n’ai aucune idée de ce que je suis en train de faire. La majorité des choses que je fais est totalement intuitive. Et plus je vieillis, moins je réfléchis à  ce que je fais."

Personnellement, je me rends compte que ce qui a pu être le frein à mon développement personnel et à mon bonheur, c’était mon habitude à vouloir tout justifier, tout analyser, et tout intellectualiser. Apprendre à lâcher prise, à laisser davantage de place à mon intuition, et à favoriser mon instinct et mes envies naturelles ont été plus que bénéfiques pour mon bien-être !

"Les gens de goûts m’intéressent surtout s’ils ont les mêmes goûts que moi."

Make your own rules ! Soyez vous-même et ne vous conformer pas aux autres parce qu’ils vous semblent incarner la norme ou un idéal que vous êtes censés atteindre. Revendiquez votre identité et assumez vos goûts et vos choix !

"My mother said to get things done you'd better not mess with Major Tom."
Ashes to ashes, Scary Monsters

Si l’on se souvient de l’histoire de cette chanson, le fameux Major Tom parti marcher sur la Lune dans le morceau  Space Oddity  se révèle un véritable junkie… Donc on écoute tonton Bowie et on dit non à la drogue…!

"But we're absolutely beginners with eyes completely open, but nervous all the same."

Une magnifique chanson d’amour qui donne envie de garder ce sentiment de grand saut dans l’inconnu propre aux débuts d’histoire pour d’autres situations de la vie : gardez les yeux grands ouverts, émerveillés sur ce qui nous entoure…

RIP David…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s