La salle de sport : pas si craignos !

Fitness Salle de sport préjugés

Je me présente souvent comme quelqu’un de très sportif, sans vouloir pour autant me jeter des fleurs. Je pense avoir un bon niveau, plus qu’une passion, c’est un art de vivre, un élément devenu indispensable à mon quotidien et qui fait partie intégrante de ma personnalité. Je me reconnais dans ses valeurs, et j’essaye de participer et de faire grandir ses combats.

Par contre, quand on me demande quels sports je pratique, j’ai toujours un peu honte de parler de ma pratique intensive du fitness. Je brode : « essentiellement du fitness, en salle de sport, parce que c’est pratique », et j’accumule les « mais je fais aussi de la danse, un peu de running, du yoga, et dès que je peux : paddle, escalade, kayak… » Ou alors je sors le pompeux « je fais beaucoup de préparation physique »…

J’adore ce que je fais, et je suis passionnée de fitness, que ce soit en cours collectifs, ou justement, plus en « préparation physique » sur des machines ou en training HIIT/poids de corps. Alors pourquoi cette gêne ?

Dans l’imaginaire collectif, en France particulièrement, le fitness c’est surtout « toutouyoutou » :  des collants flashy et bandeaux en éponges vissés sur le crâne. C’est les nénettes selfish qui viennent uniquement pour perdre leur bidou et raffermir leur fessier, tout en se pavanant devant la glace, et les malabars gonflés de testostérone qui tâtent leurs biceps et ronflent comme des animaux chaque fois qu’ils soulèvent de la fonte… Un autre monde en somme.

Bien sûr, pour beaucoup (enfin, surtout pour Paris et les magazines féminins) cette vision est complètement arriérée et la salle de sport est devenue the place to be, mais ce n’est malheureusement pas quelque chose de forcément très répandu en « Province ».  Le club de fitness, c’est aussi un univers, des codes, des cours collectifs où l’on se demande à ses débuts « mais qu’est-ce que je fous là ? », un culte du corps… Et nombreuses sont les personnes qui en ont peur et qui se sentent bien loin de toutes ces considérations !

Pourtant, s’il y a quelques années on m’avait dit que j’allais fréquenter une salle de sport quasi quotidiennement, je ne l’aurais pas cru. Cela me semblait être l’un des lieux les plus superficiels du monde, et certainement pas un endroit pour sportif. Et puis, j’ai eu l’occasion d’accéder à un club pour 3 fois rien, et à force, ma vision a commencé à changer.

Pour vous démontrer que la salle de sport, ce n’est pas qu’un truc de nombrilistes écervelés, j’ai repris quelques-uns des préjugés pour leur tordre le cou.

« C’est vraiment un truc de beauf/bimbo »

Merci ! Aujourd’hui, on croise tout type de personne dans les salles de sport  : de la mère de famille au cadre, en passant par l’étudiant ou le salarié moyen. Des personnes qui souhaitent perdre du poids, se remettre en forme, améliorer leurs performances sportives, prendre soin d’elle et même s’amuser : dingue !

« C’est pas vraiment pour les sportifs »

Tout dépend ! A mon sens, la salle de sport se veut conviviale et accessible au plus grand nombre, que vous soyez très sportif ou non. Si vous avez envie de vous défoncer et de repousser vos limites, qu’est-ce qui vous empêche de soulever plus de poids, de mettre plus de résistance, ou de vous donner à fond ? Vous, uniquement vous.

« C’est le royaume du nombrilisme »

Et alors ? Qui n’aime pas prendre soin de soi, se sentir bien dans sa peau et dans son corps ? Arrêtons 2 minutes d’être hypocrite : ce n’est pas parce qu’on n’est pas à l’aise avec son image et qu’on ne fait rien pour changer qu’on doit blâmer les personnes qui y accordent de l’importance et qui se sentent bien ! Encore une fois, la salle de sport est idéale pour la remise en forme, c’est effectivement son principal crédo, mais c’est également un formidable lieu pour réaliser une préparation physique et améliorer de manière fonctionnelle ses capacités physiques. C’est aussi un endroit pour se détendre, avec des cours de pilates, stretching, ou yoga, et pour s’amuser avec de nombreux cours de danse !

« Les cours collectifs c’est pour les filles »

Alors ça c’est débile ! Comme la plupart des activités sportives, il y a des groupes de niveau, différentes intensités, et vous êtes normalement à-même de mesurer l’intensité que vous êtes capable ou que vous souhaitez fournir.   Les cours collectifs, c’est exactement pareil : vous avez des cours très accessibles, voire destinés à une clientèle âgée, en surpoids ou complètement débutante, comme des cours beaucoup plus difficiles destinés à la crème de la crème 🙂  Pensez au CrossFit, au GRIT, et aux circuits trainings ! De plus, la plupart du temps chaque cours est construit avec des options pour être accessible à tous : c’est super convivial et motivant !
Enfin, les cours demandent un investissement physique fort : pas possible de tricher, et il va falloir assurer sur le plan cardio et/ou musculaire pendant 45 minutes à une heure : nombreux sont les bonhommes que j’ai vu débarquer de la salle de muscu à un cours de Body Pump et ne pas tenir la charge que de nombreuses filles pouvaient mettre…!

« Ca fait un peu secte »

Je comprends que l’univers de la salle de sport puisse être impressionnant : des rangées de personnes suivant les directives d’un professeur au cours d’une chorégraphie un peu décalée, et des dizaines de personnes qui semblent souffrir le martyr en soulevant des poids ou en suant sur des machines. Pourtant c’est aussi ça le sport : pour certains, pas de problème pour se motiver et endurer les contrariétés, et pour d’autres danser ou exécuter de manière dynamique des mouvement d’aérobic s’avère beaucoup plus motivant ! Il en faut pour tous les goûts et croyez moi, si exécuter machinalement des mouvements chorégraphiques peut sembler être un peu ridicule au début, c’est au final la garantie d’exécuter un workout complet, sans risque et parfaitement étudié pour vous faire travailler un max !

Bon on est d’accord, l’industrie du fitness est encore entrain de muer pour se rendre plus accessible et actuelle, et le marketing qu’elle nous renvoie n’est pas encore tout à fait au point : quid des ahuris super musclés tous sourires ? 🙂

Et vous, êtes-vous fier de votre pratique du fitness ?

Publicités

Une réflexion sur “La salle de sport : pas si craignos !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s