Retour sur mon marathon Les Mills au Wellness Sport Club

Body Combat au marathon Les Mills au Wellness

Dimanche dernier, j’ai participé au marathon Les Mills organisé par Sandrine et Oscar (deux coachs passionnés par l’univers Les Mills), au Wellness Sport Club de Lyon. Le principe ? Une journée où vous enchainez les cours de la célèbre franchise néo-zélandaise (si vous ne connaissez pas, quelques éclaircissements ici). Si vous n’êtes pas fan des cours collectifs, passez votre chemin ! Intense, la journée n’en est pas moins conviviale, et j’en ressors à chaque fois contente d’en être arrivée à bout et pleine d’énergie !

Je vous propose de découvrir le déroulement et mon vécu sur ce type d’événements, et je vous présente également quelques conseils que vous pouvez suivre pour survivre (ah ah !) à ce genre d’épreuve qui mixe à la fois intensité et endurance sur le long terme : ici 4h30.

Le déroulement : renfo, cardio, HIIT, danse !

Pour cette 2ème participation, contrairement à la 1ère, le chéri accompagnant, nous avons choisi de suivre un programme « allégé »:

  • GRIT Cardio
  • Body Pump
  • Body Attack
  • GRIT Force –> Le chéri fatigué, nous sommes allés à la piscine
  • Body Combat
  • Body Jam
  • RPM –> pas fan ni l’un ni l’autre on ne s’est pas inscrit de base

On a donc démarré en fanfare par le GRIT Cardio : cours basé sur le HIIT, de 30 minutes, où le but est de faire monter le cardio à son max. C’était la 2ème fois que j’en faisais un (pas encore dispo sur Lyon, cette activité arrivera cependant au Wellness à la rentrée !), et autant dire que ça pulse ! J’ai beaucoup aimé le fait de devoir se donner à fond en permanence : si vous aimez le Body Attack, vous allez adorer le GRIT ! Le petit moins à mon sens, c’est que le cours est adapté à un format « small group training » : nous étions 50, autant dire que c’était un peu bordélique…

Body Pump Wellness Lyon Marathon Les Mills

L’enchainement avec le Body Pump s’est plutôt bien passé : en prévision de la journée, j’ai un peu moins chargé que d’habitude (surtout pour les jambes !) et la nouvelle chorégraphie m’a semblé un peu plus simple que les précédentes. Je sens quand même mes bras qui fatiguent et je commence à regretter d’avoir fait toutes les pompes sur les pieds…

BODY ATTACK ! Mon cours préféré ! Je le connais pas coeur (si bien que je commence un peu à me lasser et que je suis contente de l’arrivée du GRIT au Wellness), je sautille de joie, je me donne à fond comme si je venais de commencer et que j’étais toute fraiche et pimpante ! Eprouvée, je fais moins la maligne quand arrive le redoutable morceau des pompes (enchainement de pompes claquées : WTF ?) mais le cardio reste bon et tiens le coup !

Pause piscine, on ne traine pas trop pour ne pas trop se refroidir et cristalliser les courbatures…

On reprend avec le Body Combat : je ne suis pas fan de ce cours… Déjà, c’est ultra répétitif : enchainements de coups de pieds et de coups de poings. Deuxièmement, les mouvements sont très (trop ?) rapides et donc généralement très mal exécuté par les participants, donc peu efficaces et surtout beaucoup ressentent le lendemain douleurs dans le dos et les épaules… Enfin, ce cours étant tout de même assez prisé, la salle est systématiquement bondée : impossible de développer le moindre coup de pieds sans renverser le voisin, frustrant… J’essaye d’aller au bout, mais le temps me semble particulièrement long : je m’ennuie, et vois le chéri qui abandonne déjà : grand karatéka, il peste contre le ridicule des mouvements !

Enfin, on termine avec le Body Jam, un cours que j’aime également beaucoup ! De la danse moderne, assez accessible, sur des rythmes actuels. La chorégraphie de cette édition est un peu décevante (Gandalf Archer était sûrement pressé de partir en vacances lui aussi 😉 ), mais je passe un bon moment ! Mes jambes sont un peu fatiguées, et je ne suis plus franchement au top de la concentration (Oulala ça tourne !) !

Bilan et conseils :

Marathon Les Mills Oscar Wellness Lyon

Le bilan : positif ! Si je m’entraine de plus en plus en autonomie et que je reconnais les faiblesse du concept Les Mills, je n’en demeure pas moins une grande fan ! Alors une journée dédiée et dans une ambiance chaleureuse et hyper pro (Sandrine et Oscar n’y sont pas pour rien !) à mes cours préférés, je ne peux pas la manquer ! J’ai bien su gérer mes efforts pour aller au bout (4h30 intenses tout de même !), tout en donnant un maximum, ce qui a fait que je ne me suis pas sentie frustrée, et j’ai évité au maximum les courbatures : juste un peu les mollets qui ont été très sollicités !

Pour bien vivre ce genre d’épreuves sportives aussi intenses que longues, voici mes conseils :

  • Hydratez-vous, mais bien : dimanche dernier c’était canicule et la clim c’était pas vraiment ça ! Du coup, j’ai beaucoup bu, régulièrement, par petites gorgées. Ne pas boire des litres et des litres d’un coup, sous peine de se sentir trop rempli, vaseux et au pire vomir… Continuez également à bien boire après : on transpire énormément, il faut réhydrater le corps.
  • Mangez sucré, protéiné et en petites quantités : nous avions pris notre petit-déjeuner habituel, pour n’être ni trop remplis, ni affamés, et nous avons emportés des boites dans lesquelles nous avions pris un peu de jambon, du pain d’épices et des quartiers d’orange : coup de fouet garanti ! On picore de temps en temps entre les cours, mais pas de repas : c’est le bon moyen d’être malade encore une fois !
  • Dosez vos efforts : profitez et donnez vous à fond, mais apprenez à être raisonnable. Ne pas réaliser toutes les pompes sur les pieds, mettez un peu moins de charge sur les jambes si vous souhaitez, comme moi, apprécier au maximum les cours cardio. Si vous êtes plutôt branché « force », limitez vos impacts en réalisant les options proposées.
  • Etirez-vous bien et massez-vous : j’ai attendu d’être rentrée chez moi pour réaliser une routine d’étirements complète et en profondeur. On veille bien à ne pas aller trop fort pour ne pas provoquer le claquage et on peut également masser les muscles les plus contractés (l‘huile à l’Arnica de Weleda sent bon et est très efficace !)
  • Amusez-vous ! C’est le point le plus important !

Pour ma part, j’ai bien aimé cette édition, tout en ayant pourtant préféré ma première participation où j’avais effectué un marathon complet (+ GRIT Force et RPM, 6h en tout), c’était en Avril et il faisait vraiment moins chaud, ce qui à mon avis a quand même une certaine importance !
J’ai hâte du prochain marathon, à priori dans 3 mois !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s