Is this finally over?

Graphisme Charlie

Quand j’étais petite, j’avais une petite poupée noire, je pensais qu’elle était barbouillée de chocolat.

De mon innocence d’enfant j’ai gardé la conviction inébranlable que nous n’étions pas identiques certes, mais que nous étions strictement égaux, et je reste fascinée par cette diversité.

Ces trois derniers jours ont été particulièrement atroces. Plus que de trop nombreuses vies ôtées, plus qu’un symbole de la liberté d’expression décapité, c’est une mère qui a été attaquée par ses propres enfants. Un modèle dépassé qui n’a malheureusement pas été en mesure de nous unir, et qui a peiné à lutter contre inégalités, injustices, intolérances et différents.

Je ne vais pas m’attarder sur la peine, la honte, l’incompréhension et le désespoir que j’ai pu ressentir comme beaucoup d’entre vous c’est trois derniers jours.
Je préfère laisser la place à la colère et à cette volonté plus forte que jamais de continuer à me battre pour que nous restions main dans la main, comme des frères.

Ce n’est pas contre quelqu’un, contre une communauté, ou un groupuscule que nous devons unir nos forces, mais justement contre l’absence.
L’absence d’unité, l’absence de dialogue, l’absence d’ouverture d’esprit, et la véritable hypocrisie qui tentait de nous faire croire que nous vivions tous ensemble sous la devise « Liberté, Egalité et Fraternité ».
Nous fermions les yeux, nous manquions d’ouverture, et nous refusions de donner une véritable chance à chacun de s’épanouir dans notre communauté. Nous avons commis une faute d’Idéal.

Ces trois jours sont révolus, mais ce n’est que le début du grand combat que nous nous devons de mener tous ensemble. Pas celui de sortir les armes contre la menace de nouveaux actes terroristes, mais bien celui de la douloureuse prise de conscience que nous avons lamentablement échoué notre prévention. Le combat de la tolérance, de l’écoute, du partage, de l’unité, de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité.

Je n’ai pas peur, je ne céderai pas, et je me sens plus forte et humaine que jamais.
Je suis Charlie, je suis flic, je suis les victimes de l’Hyper Casher, je suis française.

(Je remercie mon petit frère François pour le graphisme)

Publicités

Une réflexion sur “Is this finally over?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s