Et bien moi, je l’aime bien Tara Stiles

Vous avez peut-être déjà remarqué l’article de Tara Stiles publié sur Mind Body Green la semaine dernière. Il est en anglais, et pour résumer, elle revient sur l’agression sexuelle qu’elle a subi plus jeune, les désordres alimentaires qui ont suivi et ce que le yoga a pu lui apporter. Elle tente également d’expliquer pourquoi elle choisit de parler publiquement de son agression aujourd’hui.

Et ça m’a tellement touché.

Tara Stiles, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, est une ancienne danseuse-mannequin devenue prof de yoga aux Etats-Unis. Son concept: la Strala Yoga qu’elle popularise notamment à travers son partenariat avec Reebok.

YogaProductsGoLiveBlk

 

Elle n’est pas la première à avoir révéler une partie intime de sa vie privée: Pamela Anderson, Annalyne Mc Cord entre autres.
Cela ressemble un peu à l’histoire du phénix qui renait de ses cendres, les moins bien-pensants et les plus critiques que c’est typiquement le genre de success story à l’américaine qui fait rêver et attire de la compassion tout en se réinscrivant dans l’actualité: malgré les blessures du passé, j’ai enduré les épreuves les plus difficiles et j’en suis ressortie encore plus forte, et en plus, je deviens mondialement connue.

Beaucoup diront que tout ça, c’est évidemment du marketing, comme tout ce qu’elle fait autour du yoga: du marketing et du business, elle vend son image comme son concept, et tout finit par se lisser et à être calculé pour mieux faire parler d’elle et de son produit.

Sans doute, mais au final tout est marketing, du choix des tapis confortables dans votre studio, à la tenue de votre professeur, au choix du style de yoga pratiqué, quelque soit l’enseigne. Du moment qu’il y a un choix, un positionnement de telle sorte à satisfaire les envies de, ou à mettre en avant une image de soit profitable, il y a marketing. Vous êtes vous-même « marketé » en quelque sorte, quand vous choisissez tel ou tel vêtement parce que vous vous rendez au travail ou à un diner amoureux, quand vous optez pour ce ton et ce langage précis quand vous souhaitez obtenir quelque chose de quelqu’un. Les exemples sont encore nombreux…!

Là où je veux en venir c’est que l’évènement malheureux que Tara Stiles a le courage de mettre en avant, qu’il soit véritable, ou partiellement vrai, voire complètement factice, permet de mettre en lumière les fêlures d’une femme qui semblait trop parfaite.

Cette agression et les troubles alimentaires qui en ont suivi ont constitué une épreuve que de nombreuses femmes ont pu subir, et en osant en parler, elle donne l’espoir d’une issue à ces femmes. Elle explique que le yoga lui a permis de se réapproprier son corps et d’en ressentir d’autant plus chacune des connexions. Elle tient également à préciser que le yoga n’est cependant pas un remède à tous les problèmes.

J’ai « découvert » et commencé le yoga grâce aux vidéos qu’elle publie régulièrement sur YouTube, et j’ai tout de suite accroché à sa patte « Rebel Yoga », qui a tendance à faire grincer des dents tout bon yogi aguerri. Elle déstructure, déconstruit les enchainements, les asanas, apporte davantage de fluidité et met un point d’honneur à ce que chacun puisse aller à son propre rythme, selon ses envies et ses attentes.

Avec le recul, et suite à son article, je réalise la dimension thérapeutique personnelle qu’elle a voulu se construire, et que j’ai pu personnellement ressentir: la fluidité, l’énergie, parfois un peu violente mais respectueuse, les pauses nécessaires, mais maitrisées par chacun…  C’est parfaitement ce que je recherche et ce dont j’ai pour l’instant besoin: pas de règles trop contraignantes, pas de dogme, pas de maitre à penser: je fixe mes propres règles.

Je ne juge aucunement le yoga, ni aucune de ses disciplines. J’ai eu l’occasion de tester plusieurs styles et je sais ce qui ne me convient pas, et je préfère plutôt les yogas « dynamiques ».

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de suivre un de ses cours à l’occasion du salon Body Fitness en mars dernier, et j’ai pu rencontrer une professeur attentive et inspirante, mais surtout une personne charmante et le coeur sur la main qui a cherché à ce que chacun profite pleinement de la séance.

IMG_7570

Merci Tara.

Publicités

3 réflexions sur “Et bien moi, je l’aime bien Tara Stiles

  1. dianekinnaryh dit :

    Je découvre ton blog (très chouette) et ton article : je ne connaissais pas l’histoire de Tara et biensur ça me parle… Merci pour cette découverte 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s